Informations réglementaires

MiFID-Services d'investissement

MiFID - Services d'investissement

La directive européenne 2014/65/UE concernant les marchés d'instruments financiers (Markets in Financial Instruments Directive ou MiFID) est entrée en application le 3 janvier 2018 et a remplacé la directive européenne 2004/39/CE. MiFID II a ainsi succédé à MiFID I.
Cette directive et ses mesures déléguées ou d'exécution établissent, notamment, les règles que les établissements financiers qui fournissent des services d'investissement et/ou des services auxiliaires doivent respecter.
Avec MiFID II, la réglementation en la matière a été renforcée afin de mieux protéger les investisseurs.
Afin de renforcer la protection existante, la réglementation MiFID II impose, dans l'intérêt du client, une série de mesures aux établissements financiers qui fournissent des services d'investissement et/ou des services auxiliaires, parmi lesquelles figurent, notamment, une transparence accrue concernant les coûts et frais liés facturés pour les services d'investissement et relatifs aux produits, une meilleure fourniture d'informations au client, des dispositions en matière de gouvernance « produit »...

Mise en garde

  • L'accès aux produits et services présentés sur le site peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et/ou services ne sera fourni par la Banque Transatlantique Luxembourg à une personne si la loi de son pays d'origine ou de tout autre état qui la concernerait, l'interdit. Cependant, il appartient à toute personne intéressée de vérifier préalablement auprès de ses conseils habituels que son statut juridique et fiscal lui permet de souscrire les produits et/ou les services présentés sur le site de la Banque Transatlantique Luxembourg.
  • La Banque Transatlantique Luxembourg n'est pas habilitée à intervenir en tant que courtier, distributeur ou conseiller en investissement aux États-Unis.
  • Les parts ou actions de nos OPC 1 ne sont pas enregistrées aux États-Unis. Elles ne doivent ni être vendues, offertes, ou transférées aux États-Unis, ni bénéficier, directement ou indirectement à une US Person.
1 OPC : Organismes de Placements Collectifs. Les titres financiers peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction de l'évolution des marchés.